Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
28-05-2017 - 20:33 (GMT+0100) Imprimer


> home > Le réseau routier européen (niveau européen) > Les accords et traités au niveau européen


Les accords et traités au niveau européen

Vers le niveau supérieur
A côté du réseau défini par l’accord AGR à Genève (1975) sous l’autorité des Nations Unies et en partant du réseau « routes européennes », le Conseil de la Communauté Européenne a arrêté en exécution de l’article 191 du traité sur l’Union Européenne un deuxième réseau routier transeuropéen moins vaste mais plus performant puisque constitué exclusivement d’autoroutes. La mise en service du réseau TERN (Trans European Road Network) est prévue d’ici à l’horizon 2010. Le développement d’un réseau routier transeuropéen est un élément essentiel de la mise en place du marché intérieur et du renforcement de la cohésion économique et sociale. Ce développement inclut des bons raccordements du Grand-Duché de Luxembourg au réseau de routes européennes resp. au réseau TERN. Afin de répondre d’un côté aux prémisses et accords internationaux visant un réseau de routes européennes hautement performant et d’autre part aux intérêts des riverains longeant ces routes (des riverains réclamant un apaisement/une réduction du trafic), 6 projets de contournement visent une amélioration de ce réseau. Il n’est certes pas un hasard que la majorité de ces contournements se trouve sur les itinéraires de ceux de routes européennes qui ne sont pas prévues d’être dédoublées par des autoroutes. Reste à préciser que ces 6 contournements de localités vont tous ensemble avec un déclassement en hiérarchie des tronçons routiers contournés/délestés et que ce déclassement en hiérarchie sera mis en évidence par une nouvelle distribution de l’espace routier sur les tronçons des routes délestés. Face à l’objectif politique d’un Modal Split 25/75, cette réorganisation des gabarits des traversées de localités va privilégier davantage les transports publics resp. les piétons/cyclistes et éviter par-là d’offrir des capacités surdimensionnées au trafic individuel motorisé.

Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact