Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
28-05-2017 - 20:33 (GMT+0100) Imprimer


> home > La restructuration du réseau routier autour des 3 pôles d'attraction Luxembourg-Ville, Esch/Alzette et Ettelbruck/Diekirch (niveau régional) > Les 3 pôles d'attraction du programme directeur sur l'aménagement du territoire


Les 3 pôles d'attraction du programme directeur sur l'aménagement du territoire

Vers le niveau supérieur


Le programme directeur sur l’aménagement du territoire définit à l’échelle nationale, un système de centres de développement et d’attraction (CDA) qui s’appuie sur l’existence des trois échelons, notamment les CDA d’ordre supérieur (Luxembourg-Ville) et d’ordre moyen (Esch/Alzette et Ettelbruck/Diekirch) resp. les CDA régionaux (11 centres régionaux). Au courant des dernières années et en concordance avec le programme directeur de l’aménagement du territoire, le Ministère des Travaux Publics a initié des études de trafic afin de restructurer les infrastructures routières autour de ces 3 CDA (étude de trafic Esch/Alzette, étude de trafic Cloche d’Or/Cessange, étude de trafic Nordstad) et de répondre ainsi au développement esquissé des données structurelles. Afin d’établir un concept global qui recherche des solutions intégrées pour le « Trafic individuel motorisé » et le « Transport en commun par rail et par route », le Ministère des Transports s’est associé à 2 des 3 études de trafic.

Sur base des différents scénarios développés pour l’organisation future du trafic autour des 3 CDA dominants, il y a lieu de dresser un plan directeur concrétisant la conception des infrastructures routières/ferroviaires futures. Ainsi, le Ministère des Travaux Publics (resp. l’Administration des Ponts et Chaussées) définit des plans directeurs pour la restructuration de la voirie étatique autour de ces 3 CDA en conférant au réseau routier une hiérarchie des routes définie en fonction des vocations à satisfaire (routes principales, routes secondaires, voies de dessertes, zones piétonnes, etc). Ces plans directeurs veillent à la compatibilité entre les différents projets d’infrastructures à réaliser à travers les années. Ainsi les plans directeurs fixent la vision finale retenue sur base du concept global et évitent par-là des mesures isolées avec des effets éventuellement négatifs.

Dans ce même ordre d’idées, il reste à ajouter que dans l’optique d’atteindre d’ici à l’an 2020 un Modal Split de 25% en faveur des Transports Publics, les premiers éléments de l’étude IVL (Integriertes Verkehrs- und Landesentwicklungskonzept Luxemburg) ont confirmé également l’approche de développer au maximum les potentialités offertes autour de ces 3 CDA (y inclus la Vallée de l’Alzette).

Les projets traitant de la restructuration autour des 3 pôles d’attraction dominants se repartissent comme suit :

  • Pour la partie Nord du pays (autour du bipôle d’Ettelbruck/Diekirch) :
    2 projets : les projets 6.1 et 6.2
     
  • Pour la Capitale et sa périphérie :
    8 projets : les projets 6.3 à 6.10
     
  • Pour le Sud du pays, autour d’Esch/Alzette :
    3 projets : 6.11 à 6.13

La carte 14 reprend les projets et leur répartition géographique.


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact