Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
28-07-2017 - 12:48 (GMT+0100) Imprimer


> home > La restructuration du réseau routier autour des 3 pôles d'attraction Luxembourg-Ville, Esch/Alzette et Ettelbruck/Diekirch (niveau régional) > La Capitale et sa périphérie > Le Sud-Ouest de la Capitale


Le Sud-Ouest de la Capitale

Vers le niveau supérieur


 

La liaison Strassen-Nord (N6-CR181/A6)   

La voie de liaison relie la N6 à l’échangeur de Strassen-Nord/A6 resp. au CR181.

L’objectif poursuivi par ce projet est la réalisation d’une liaison de haut niveau tracée à l’écart des zones résidentielles des quartiers ouest de la localité de Strassen ente la route nationale N6, qui en dépit des voies de délestage garde une vocation d’artère principale, et l’autoroute d’Arlon [A6] via l’échangeur de Strassen-Nord.

A côté de l’objectif primaire, cette voie de liaison, constitue un maillon sur l’itinéraire reliant la N6 à Strassen au Nord à la N12 via le contournement sud de Bridel et dans une étape ultérieure à la N7 dans la vallée de l’Alzette après la réalisation de la nouvelle descente entre Biergerkräiz et la localité de Steinsel, et au Sud à la nouvelle N34 en direction des zones d’activités de Hueflach, Bourmicht et Helfenterbreck, avec possibilité de connexion à la A6/E44 par l’échangeur autoroutier de Helfent.

Cette nouvelle route fait fonction de voie de contournement de la chaussée Blanche (CR181) qui ne sera plus raccordée et qui sera déclassée pour être intégrée dans le patrimoine de la commune de Strassen.

 

Le boulevard de Merl (N6-N5-A4)   

Dans la région sud-ouest de la capitale, d’importantes zones d’activités, principalement du secteur tertiaire, sont en train de se développer à l’intérieur d’un cordon s’établissant le long du boulevard périphérique de la Ville de Luxembourg entre l’échangeur de Strassen et la Croix de Gasperich. Il s’agit principalement des zones suivantes :

  • le centre administratif de Strassen,
  • les zones d’activités Seiwelescht, Bourmicht et Hueflach à Strassen,
  • la zone d’activités de Merl à Luxembourg,
  • la zone Helfenterbruck à Bertrange,
  • la zone d’activités de Leudelange,
  • la zone d’activités de Cloche d’Or et
  • la zone d’activités de Howald

L’autoroute A6, tout comme les routes annexes partant des divers échangeurs, ne suffisent pas à évacuer le trafic généré par ces nouvelles zones d’activités.

Le nouveau concept routier est axé sur une route dénommée « Boulevard de Merl » inscrite dans le Plan d’Aménagement Général de la Ville de Luxembourg. Cette artère maîtresse conçue comme boulevard urbain, tracée plus ou moins parallèlement au boulevard périphérique de la capitale [A6], prend son départ au Nord, à la limite territoriale des Communes de Luxembourg et de Strassen aux abords du cimetière de Merl par un giratoire implanté au lieu-dit « Seiwelescht », se raccorde à la N5 et à la N34 à Helfenterbruck par un grand giratoire et poursuit son tracé vers le sud pour se terminer à l’autoroute d’Esch/Alzette [A4] à laquelle elle se raccorde par un nouvel échangeur.

Au nord cet axe se prolonge au-delà de la limite communale de la Ville de Luxembourg pour faire le raccordement avec la N6 au droit du centre commercial Bâtiself par un nouveau carrefour giratoire.

 

Le nouveau CR230 (N34-bvd de Merl)   

Dans la région de Strassen/Bertrange, l’infrastructure maîtresse qu’est le boulevard de Merl (voir 6.3.2.2), sera complétée par la nouvelle N34 qui fait la liaison entre la N6 au Tossebierg à l’ouest et à l’échangeur autoroutier de Helfenterbreck à l’est. Même si la N34 se trouve en phase de réalisation (et ne figure donc plus comme projet futur dans le présent Papier Stratégique) il y a lieu de relever les 3 parties de cette artère future:

  • le tronçon Est entre la N5 et l’échangeur autoroutier d’un côté et le giratoire sur la rue de l’Industrie de l’autre sont en service depuis 1996;
  • le tronçon Ouest entre la N6 au Tossebierg et la rue de la Chapelle [CR181] à Strassen est actuellement en construction;
  • le tronçon médian, dont le projet a dû être totalement rectifié à cause de l’étendue des zones de protection entourant les dépôts pétroliers définie en application de la directive SEVESO (règlement grand-ducal du 17 juillet 2000), est en voie d’étude.

Pour pouvoir profiter de cette nouvelle route pour la réalisation d’une voie d’évitement des zones centrales de la localité de Strassen, une branche spéciale devra être aménagée entre le giratoire de l’Industrie sur la N34 et le giratoire Seiwelescht sur le boulevard de Merl. Cette branche, nommée "nouveau CR230", fera partie intégrante du projet 6.7.

Rappelons dans ce contexte que le contournement Est de Bertrange (route construite par la Commune et reprise par l’Etat dans le cadre de la loi sur le reclassement de la voirie du 22 décembre 1995 pour être classée comme N35) fait la jonction entre la N34 et le carrefour-giratoire de Gréivelsbarrière sur la N5 et que l'ensemble formé par ces éléments (N34, projet 6.7 et Contournement Est de Bertrange) permet une restructuration fondementale de la zone située entre la N6/rte d'Arlon et la N5/rte de Longwy.

 

Le contournement de Cessange (A4-N4)   

Au sud de la capitale, la desserte des zones d’activités de la Cloche d’Or et de Leudelange ainsi que des nouvelles zones d'habitation de Cessange se fera par un nouveau boulevard urbain prenant son départ à l’extrémité du boulevard de Merl, c'est-à-dire à la hauteur du nouvel échangeur A4 resp. aux abords de la nouvelle gare périphérique de Cessange (voir aussi "étude de trafic Cloche d’Or").

Ainsi, le nouveau boulevard contournera le quartier résidentiel de Cessange à l’Ouest d’où seulement deux accès seront prévus vers la localité afin de limiter le trafic de transit par le quartier de Cessange à un strict minimum. Reste à souligner que le contournement de Cessange ainsi que ces 2 accès deviendront absolument nécessaires pour évacuer au futur le trafic des résidents. Notons dans ce contexte que les potentialités de développement esquissées pour Cessange permettent une croissance du nombre d'habitants jusqu’à un facteur multiplicateur de 5 par rapport à la situation actuelle.

Au sud, ce boulevard périphérique se raccorde entre Leudelange et Cloche d’Or à la route nationale N4 par un giratoire pour rejoindre le site de la Cloche d’Or à l’ouest et la Zone Industrielle resp. la localité de Leudelange à l’est.

Une étude de faisabilité sommaire du boulevard périphérique de Cessange a dégagé les caractéristiques suivantes:

  • 2 raccords du quartier résidentiel de Cessange au nouveau boulevard périphérique
  • suppression des accès actuels "rue de Leudelange/CR178" et "rue de Bouillon"
  • échangeur A4: giratoire dénivelé (avec raccordement direct à la nouvelle gare périphérique de Cessange)
  • compatibilité avec l'étude de tracé de la nouvelle ligne ferroviaire Esch/Alzette - Luxembourg

 

Le boulevard Cloche d’Or   

Etude de trafic Cloche d'Or

En vue de l'extension Sud-Ouest de la Ville de Luxembourg, une étude de trafic visant un concept global en matière de circulation pour la partie Cloche d'Or / Gasperich / Cessange (un concept intégré qui tient à la fois compte des volets trafic individuel motorisé, transport en commun et trafic non motorisé) a été effectué par le Ministère des Travaux Publics en collaboration avec le Ministre des Transports et la Ville de Luxembourg.

Afin d'évacuer au futur le trafic aux accès de/vers le nouveau pôle de développement Cloche d'Or/Gasperich où suivant le PAG en vigueur jusque 30.000 places de travail supplémentaires pourraient se développer, l'étude de trafic a fait ressortir le réseau routier futur suivant :

  • Cloche d'Or:
    • nouvelle liaison directe entre le giratoire projeté "Kockelscheuer/N4" et le giratoire "Gluck/B3 (voir projet 6.9)
    • nouveau carrefour central sous forme d'un carrefour classique et réglé avec des feux de signalisation dans la rue Raiffeisen (CR231)
    • raccord direct de la Z.I. Gasperich à la rue Raiffeisen
    • réorganisation resp. suppression partielle de l'échangeur "Centre Douanier" (pour garantir un accès facile de/vers l'autoroute tout en respectant que les relations actuelles)
    • nouveau giratoire projeté sur le CR231 à la hauteur du Centre Douanier
    • réorganisation fondamentale du gabarit de la rue Raiffeisen/CR231 reliant le giratoire "Gamm Vert" au giratoire "Howald"
       
  • Cessange:
    • contournement de Cessange (voir projet 6.8)
    • réorganisation et reclassement du réseau routier étatique à l'intérieur du quartier résidentiel
    • suppression des raccords rue de Leudelange, rue de Bouillon pour le trafic routier
       
  • Gasperich
    • boulevard extérieur de Gasperich entre la Z.I.Gasperich et la rue de la Déportation (projet non repris dans le Papier Stratégique car cette n’assume que des fonctions purement locales)
    • séparation rigide entre le quartier résidentiel de Gasperich et la Z.I.Gasperich
      (= suppression des raccords rue Gluck, entre le quartier et le giratoire / rue Christoph Colomb et rue Ludwig van Beethoven) pour le trafic routier
    • réorganisation et reclassement du réseau primaire à l'intérieur du quartier résidentiel.

En comparant le réseau routier futur proposé selon l'étude de trafic avec les couloirs déjà prévus dans le PGA de la Ville de Luxembourg, le principe de 3 des 4 projets routiers recommandés dans l'étude de trafic est déjà inscrit dans le PGA dit "Plan Joly". Il s'agit notamment:

  • de la zone d'extension de la Cloche d'Or (avec couloirs réservés pour un réseau routier futur, voir projet 6.9)
  • du boulevard extérieur de Gasperich
  • du boulevard de Merl entre l'autoroute A4 et Helfenterbruck/N5 (voir projet 6.6)

Juste l'idée d'un contournement de Cessange (voir 6.8) n’existe pas dans le "Plan Joly".

Au niveau du transport en commun, l'idée maîtresse pour la desserte future des zones d’extension potentielles au sud-ouest de la capitale est basée sur les nouvelles gares périphériques de Cessange et de Howald ainsi que sur les 3 projets ferroviaires tangents au périmètre d'études (mise à double voie de la ligne Pétange-Luxembourg, nouvelle ligne directe Esch/Alzette-Luxembourg, nouvelle ligne Bettembourg-Luxembourg).

La nouvelle gare périphérique de Cessange servira de plate-forme d'échange entre les trains pénétrant vers la capitale sur ces voies ferrées et un réseau de couloirs pour bus tracés tangentiellement et desservant les différentes zones d'activités. Pour desservir les potentialités existantes/futures à Strassen/Bertrange à partir de la gare de Cessange, on recourra également au boulevard de Merl.

Dans cet ordre d'idées, les études en cours pour l'aménagement d'un grand giratoire à Helfenterbruck prévoient p.ex. des mesures favorisant la circulation des bus (voies bus, etc).

Vu le rôle important du transport en commun dans le cadre du développement de la périphérie Sud-Ouest de la Ville de Luxembourg, les deux nouveaux axes dorsaux "rue Raiffeisen" et "bd.Cloche d'Or" seront munis de voies bus séparées. Aux carrefours réglés par des feux de signalisation, les autobus seront traités prioritairement.

Les nouvelles gares périphériques, les parkings de dissuasion (P&R Kockelscheuer, P&R Sud, etc.) ainsi que les nouvelles voies bus au Sud-Ouest de la Capitale seront les garants d’un transport en commun efficace et attractif au-delà des quartiers Cloche d'Or, Cessange et Gasperich.

Reste à noter que les gabarits du réseau routier futur esquissé pour la partie Cloche d'Or (resp. les couloirs y relatifs à réserver dans les PAP) prévoient également des espaces sur site propre pour le trafic non motorisé(pistes cyclables, chemins piétonniers).

Boulevard Cloche d'Or

L'organisation du trafic au sein de la zone d'extension de la Cloche d'Or (les deux boulevards urbains "rue Raiffeisen" et "bd. Cloche d'Or") se fera sur deux voies de circulation par direction pour le trafic individuel motorisé. En plus, une voie de desserte latérale est prévue le long du boulevard "rue Raiffeisen" afin de faciliter les accès aux terrains privés.

L’organisation du trafic à l’intérieur de la zone d’extension de la Cloche d’Or sur les deux boulevards se fera sur deux voies de circulation par direction pour le trafic individuel motorisé. En plus, une voie de desserte latérale est prévue le long du boulevard « rue Raiffeisen » afin de faciliter les accès aux terrains privés.

Des voies bus latérales resp. centrales bidirectionnelles seront évidemment prévues sur les deux axes principaux.

Concernant la rue Raiffeisen/CR231, des voies bus latérales (voie séparée intégrée dans la bande de desserte latérale) seront prolongées en principe dans les deux sens le long de la rue d’Esch et à travers le quartier de Cessange (rue Verte) afin d’offrir des couloirs bus continus entre les gares périphériques projetées de Howald et de Cessange. La fonction primaire de ce couloir réservé aux autobus ne sera pas de garantir une navette entre les deux gares périphériques, mais d’intégrer ces deux points d’échanges bus/train dans une réorganisation régionale de l’offre actuelle des bus.

Sur le boulevard Cloche d’Or les voies bus centrales seront prolongées jusqu’au giratoire Kockelscheuer projeté.

Reste à noter que la Croix de Gasperich et surtout les bretelles en relation avec la sortie Howald / Centre Douanier seront réorganisées et réaménagées afin de garantir un accès facile de/vers l’autoroute tout en respectant que, conjointement avec le réseau routier projeté à la Cloche d’Or, toutes les relations actuelles restent possibles.

Un premier objectif de cette nouvelle voirie projetée dans la périphérie Ouest de la Capitale est de contribuer à assurer une desserte optimale pour l’ensemble des zones d’activités situées dans ce cordon sud-ouest de la capitale par des moyens du transport en commun, et l’objectif secondaire est de profiter de cette nouvelle artère pour y drainer la partie du trafic individuel motorisé approchant ces zones et de contribuer ainsi à dégager les zones résidentielles de la périphérie ouest de la capitale de tout trafic de transit.

Rappelons que les études concernant cette nouvelle infrastructure de transport multimodale ont été placées sous la responsabilité d’un groupe de travail dont font partie les ministères des Travaux Publics et des Transports ainsi que la Vile de Luxembourg. L’opportunité des différentes liaisons tout comme le tracé des routes à l’intérieur des zones ont été analysés par le modèle de trafic CMT (Cellule Modèle Trafic) opéré sous la responsabilité de ces mêmes trois autorités.


 

Le nouvel accès SIDOR (A4/CR169-A4/N4)   

Une étude de trafic récente a fait ressortir que la partie dominante du trafic dans Leudelange est composée de trafic de transit, d’où la nécessité d’une réduction de ce dernier. L’aménagement géographique et en particulier l’aménagement routier nécessitant une bonne cohérence globale, la restructuration du réseau routier dans la commune de Leudelange va de paire avec la conception du boulevard de Cessange et du boulevard de Merl (voir projets 6.8 resp. 6.6)

La restructuration du réseau routier étatique à Leudelange est basée en grande ligne sur la conception d’un nouvel accès vers SIDOR dans le contexte de l’extension du site SIDOR, c’est-à-dire une nouvelle liaison CR 169/A4/N4. Cette liaison permettra la canalisation du trafic transversal en direction de la Ville de Luxembourg et cela sans passer par les zones d’habitation de Leudelange.

Afin d’intégrer tous les projets d’infrastructures futures en relation avec Leudelange, il est nécessaire de considérer également l’optique de la construction d’une nouvelle ligne ferroviaire directe Esch-Luxembourg, impliquant la création d’une gare à Leudelange,

La création de ce nouvel accès SIDOR permet la fermeture du CR163 de provenance Bettembourg à l'entrée vers Leudelange combinée à un apaisement de trafic y relatif de la rue de Bettembourg à Leudelange. De plus un aménagement approprié du nouvel accès SIDOR permet de bannir tout trafic clandestin de la localité de Leudelange sans pour autant écarter la localité de Leudelange des artères importantes l’entourant.


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact