Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
30-03-2017 - 12:52 (GMT+0100) Imprimer


> home > La restructuration du réseau routier autour des 3 pôles d'attraction Luxembourg-Ville, Esch/Alzette et Ettelbruck/Diekirch (niveau régional) > La partie Sud du pays > Les projets routiers dans le Sud du pays


Les projets routiers dans le Sud du pays

Vers le niveau supérieur


 

La pénétrante de Differdange (N32)   

Entre Biff et Esch/Alzette, la Collectrice du Sud, inscrite dans un paysage fortement urbanisé, accuse des paramètres géométriques moins confortables qu’une autoroute traditionelle. Sur ce tonçon la vitesse est limitée à 90 km/h.

La perte d'attractivité (pour le trafic régional) due à l'ouverture de cette autoroute au trafic international (voir projet 5.1: liaison Sélange) exige la réalisation d'une nouvelle route de rechange de rang élevé (route nationale) entre les ronds-points de Biff et de Raemerich, tracée de préférence en dehors des zones d’agglomération et, aux endroits où cela s’avère être impossible, équipée de dispositifs de protection efficaces contre toutes nuisances. La principale route radiale, à savoir la N32 dite pénétrante de Differdange, doit être prolongée par-dessus les terrains d’ARCELOR, (liaison rue Woiwer- rue Emile Mark) pour être raccordée au contournement de Differdange qui fera partie intégrante de cette nouvelle route de rang élevé.

 

Le contournement de Belvaux/Oberkorn (N31)   

La pièce médiane de cette nouvelle route d'échange de rang élevé citée ci-dessus sera le contournement de Differdange qui, en profitant d’une assise délaissée d’anciennes voies ferrées d’ARCELOR, pourra être prolongée vers le Nord pour rejoindre la N31 en direction de Biff (voir projet 6.13). Au Sud il faudra trouver un passage par Oberkorn (aux abords du centre sportif), passer sous les voies CFL pour traverser le Ronnebierg sur une ancienne route interne des Usines ARCELOR et longer la frontière française pour rejoindre la nouvelle liaison de Micheville assurant la liaison entre la région française et le réseau autoroutier luxembourgeois.

La dernière partie de ce projet d’ensemble, à savoir le contournement sud des localités de Oberkorn et de Belvaux, décrit une grande boucle passant par le site du Ronnebierg. Cette solution, profitant certes sur plus d’un kilomètre de longueur de l’assise d’une ancienne route industrielle sur ce site antérieurement exploité par l’ARBED, trouve sa justification principale dans le fait de passer à proximité directe du site de « Kiemerschen », ancienne minière prévue de servir comme décharge et d’être remblayée par des matériaux inertes non réutilisables.

Comme le projet de cette décharge a entre-temps été abandonné, la question d’une solution alternative peut être posée.

D’emblée il y a lieu de préciser que le problème de l’organisation de la circulation dans cette banane d’urbanisation s’étendant le long de la frontière franco-luxembourgeoise entre Rodange/Pétange et Belvaux/Esch-sur-Alzette peut tout aussi bien se faire par des boulevards urbains que par une série de voies de contournement. Dans la première occurrence, il faut cependant concevoir ce boulevard de manière à offrir des espaces à
tous les modes de transports, c’est-à-dire tant au transport individuel qu’aux transports publics, sans oublier les cyclistes et les piétons.

Une solution alternative pour la partie entre Differdange et Esch/Alzette, comportant sur une partie un boulevard urbain tracé à proximité directe des zones résidentielles, pourrait être le projet représenté en variante dans la fenêtre en haut à droite de la carte 19.

Cette variante reprend l’ancienne idée d’une route de liaison entre la N32 à Soleuvre (dite pénétrante de Differdange) et la N31 à Belvaux, liaison faisant partie du « plan directeur des contournements de localités » approuvé par le Conseil de Gouvernement dans sa séance du 3 octobre 1997 et y figurant sous le N° 22 (voir carte 21). A l’entrée de Belvaux, cette nouvelle jonction emprunte l’emprise de l’assise délaissée et abaissée au niveau du terrain environnant des voies de chemins de fer (assise libérée après la réalisation du module W1 du concept « Mobilitéit.lu ») pour traverser en boulevard urbain la périphérie sud-ouest de cette localité et de se raccorder, tout comme c’était le cas pour le projet initial, au grand giratoire projeté au sud du site de Belval/Ouest comme point d’aboutissement de la partie luxembourgeoise de la liaison Micheville.

 

Le contournement de Niederkorn (N31) et la déviation du CR175   

Un dernier élément de la nouvelle route d'échange de rang élevé reliant les giratoires de Biff et de Raemerich consiste dans le prolongement du contournement de Differdange le long de la localité de Niederkorn jusqu'à la hauteur de la Z.I. Hahneboesch/N31/CR175.

Le giratoire projeté à cet endroit comprendra 5 bras, dont un bras sera réservé à une option future, c'est-à-dire la déviation du CR175 en direction de Pétange. Une telle déviation permettrait un reclassement en hiérarchie fondamental de la N31 et du CR175 au centre de Niederkorn.

Notons encore que le contournement de Niederkorn pourrait emprunter partiellement de l'emprise de l'assise des voies ferrées délibérées à la hauteur de l'ancienne Gare de Differdange (voies ferrées délibérées dans le cadre de l'embranchement unique ARCELOR/CFL).


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact