Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
30-03-2017 - 12:51 (GMT+0100) Imprimer


> home > La restructuration du réseau routier autour des 3 pôles d'attraction Luxembourg-Ville, Esch/Alzette et Ettelbruck/Diekirch (niveau régional) > La partie Sud du pays > Le plan directeur d'Esch/Alzette-Schifflange issu de l'étude de trafic


Le plan directeur d'Esch/Alzette-Schifflange issu de l'étude de trafic

Vers le niveau supérieur


La situation d'Esch/Alzette

Grâce à la loi sur le reclassement de la voirie du 22 décembre 1995 prévoyant la cession à la Ville d’Esch/Alzette de deux routes étatiques traversant en forme de croix les anciens quartiers de la ville (la N4 et le CR168) et la reprise par l’Etat de la seule route contournant le centre par le Nord (boulevard Grande-Duchesse Charlotte), la hiérarchie du réseau routier de la Ville d’Esch a gagné en cohérence et en clarté.

La métropole du bassin minier dispose d’un anneau de contournement complet entourant les anciens quartiers de la ville auquel se connecte la N31 en provenance de Kayl, la N4 en direction de Luxembourg ainsi qu’une série de routes radiales s’avançant jusqu’à l’autoroute d’Esch. Le petit contournement reliant la Terre-Rouge via le viaduc des CFL et la Forêt du Clair-Chêne au giratoire de Raemerich suit son chemin le long du site sidérurgique d’ARCELOR à la lisière Est de la Ville.

Le petit contournement, construit à l’époque comme une première branche d’une liaison transfrontalière régionale, part de cet anneau au rond-point Clair-Chêne, longe le viaduc des CFL et se termine sur le rond-point Terre-Rouge, d’où par une branche partant en direction d’Audun-le-Tiche [D16] se déroule le trafic transfrontalier local et par lequel la lentille de Terre Rouge peut être raccordée.

Sur la section de la route N31 passant près de la gare d’Esch/Alzette, l’anneau précité sera ouvert et aménagé de façon plus accueillante par la mise en place de mesures d’apaisement suffisamment conséquentes pour relier de nouveau la vieille ville d’Esch à la gare des chemins de fer complétée par une nouvelle gare routière et aux zones de récréation situées derrière des voies ferrées. Le trafic en direction des quartiers Est de la Ville sera dévié par les boucles Ouest et Nord de cet anneau sur le petit contournement qui, dégagé du trafic transitaire des frontaliers français transféré sur la nouvelle liaison de Micheville, dispose de capacités libres suffisantes.

La partie du trafic approchant par la N31 en provenance de Kayl, qui n’a pas la Ville d’Esch comme destination, empruntera la N4 (route de Luxembourg) pour rejoindre l’autoroute A4.

Pour ancrer les principes de cette nouvelle organisation de la circulation dans la métropole du bassin minier, l’Administration des Ponts et Chaussées dressera un plan directeur de l’ensemble de la voie étatique sur le territoire de la ville qui sera inscrit dans le PAG de la commune. Une première ébauche de ce plan directeur est reprise à la carte 20.

La situation à Schifflange

Le problème principal de la localité de Schifflange est sa séparation en deux parties par la voie ferrée. Une étude de trafic réalisée par l’Administration des Ponts et Chaussées a montré qu’un flux de trafic insignifiant cherche à traverser Schifflange pour rejoindre la Collectrice du Sud ou pour se rendre aux magasins de la zone d’activités du Botterbrill à Foetz.

Cette situation est certainement attribuable en partie aux difficultés actuelles de franchir les voies ferrées aux passages à niveau équipés de barrières. Il faut donc veiller à ne pas créer une nouvelle demande lors de l’élimination de ces passages à niveau par la construction de passages dénivelés.

Après concertation, les parties concernées (Ponts et Chaussées, CFL, Commune) sont tombées d’accord à fermer la barrière sur le CR168 sans rétablir la communication par un ouvrage d’art et de ne réaliser qu’un seul passage souterrain sous les voies ferrées dans le seul but de nouer ensemble les deux parties de la localité de Schifflange. Pour épargner aux résidents des détours trop importants, l’implantation de cet ouvrage devrait se trouver en zone centrale plutôt qu’à la périphérie de l’agglomération.


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact