Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
24-09-2017 - 17:54 (GMT+0100) Imprimer


> home > Intéractions Concept Mobilité - IVL - Papier Stratégique 'route2020.lu' > L'IVL (Integratives Verkehrs- und Landesentwicklungskonzept)


L'IVL (Integratives Verkehrs- und Landesentwicklungskonzept)

Vers le niveau supérieur


L’IVL constitue la suite logique du Concept Mobilité 2002, tout comme le Plan Direcetur Sectoriel Transports, et contribue à mettre en pratique les objectifs essentiels du programme directeur de l’aménagement du territoire, présenté en 1999.

L’approche intégrée de l’IVL repose sur les trois piliers suivants :

  • la planification des transports
  • l’aménagement du territoire
  • les contraintes environnementales

Le processus de planification de l’IVL est défini en 6 phases successives :

Phase 1 : Objectifs directeurs et valeurs de référence
Phase 2 : Potentiel d’urbanisation, système de transports, espaces naturels
Phase 3 : Potentiels et restrictions
Phase 4 : Idées directives et développement de scénarios
Phase 5 : Scénarios et effets
Phase 6 : Concept intégré des transports et du développement spatial

La première phase consiste en la définition des objectifs du développement territorial et de la politique des transports. La seconde phase sert à déterminer la démarcation du périmètre de l’évaluation des flux de transport et de la surface territoriale à examiner. L’évaluation des potentialités et restriction des zones restantes se fait à la phase 3. La phase 4 pour sa part consiste en la formulation des objectifs primaires et l’élaboration de plusieurs scénarios. La phase 5 est destinée à opérationnaliser les scénarios pour ensuite les évaluer quant à leurs répercussions sur les trois piliers cités ci-dessus. La sixième et dernière phase est la finalisation du concept intégré IVL.

En matière de réseau routier (ainsi que de réseau ferroviaire) l’IVL en fait l’analyse à la phase trois et c’est en relation avec cette phase que l’IVL mentionne la nécessité de définir un réseau routier (et réseau ferroviaire) de base, nommé « Basisfall ».

Ce réseau de base pourra être complété, suite à un deuxième parcours de la procédure, par de nouveaux éléments de réseaux respectivement par des modifications de l’offre :

  • qui auraient une base légale
  • ou dont la matérialisation serait largement assurée
  • et dont la transposition aurait trouvé l’accord du pouvoir politique

C’est ainsi qu’est constitué le réseau de référence complété, nommé « Basisfall+ »

L’étude IVL propose encore une procédure d’évaluation à appliquer aux mesures destinées à élargir les réseaux routiers au delà du réseau de référence complété « Basisfall+ ». Il s’agit de prendre en considération à la fois des projets existants et des réflexions nouvelles développées dans le contexte de l’étude. Ce nouveau réseau élargi est désigné par le terme « Planfall ».

La mise en concordance de la démarche IVL avec les procédures retenues dans le Concept Mobilité 2002, passe par l’attribution des projets individuels aux trois types de réseau de référence défini ci-dessus.

Le résultat de cette exercice resp. l’input pour l’étude IVL est représenté à la carte 24.


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact