Administration des Ponts et Chaussées Papier stratégique route2020.lu du réseau étatique
Home | Liens | Contact Index | A propos du site
28-05-2017 - 20:28 (GMT+0100) Imprimer


> home > Le renforcement du réseau routier primaire (niveau transfrontalier et national) > Les projets autoroutiers > La gestion du trafic sur les autoroutes


La gestion du trafic sur les autoroutes

Vers le niveau supérieur

Le manque de capacité réduisant le confort de circulation peut être compensé partiellement par des limitations successives de la vitesse maximale autorisée. L’instrument pour ce faire est la signalisation électronique qui à l’aide de panneaux à messages variables permet, dans le cadre d’une gestion active du trafic, d’adapter en permanence la signalisation aux situations sur la route.

Au Grand-Duché de Luxembourg la signalisation électronique est réalisée dans le cadre du projet CITA (Contrôle et Information du Trafic sur les Autoroutes), qui comprend le programme suivant :

  • la détection des conditions de circulation;
  • le relevé des conditions météorologiques et de l'état de la chaussée;
  • le recensement de la circulation par comptage automatique: la détection du trafic se fera essentiellement à l'aide des techniques de traitement des images vidéo, qui à côté de la détermination des débits, des vitesses et du taux d'occupation, permettra en outre de détecter des ralentissements et des incidents;
  • l’information des usagers de la route par panneaux à messages variables et site Internet;
  • la construction d'un dispatching central au Centre d'intervention des autoroutes à Bertrange;
  • les échanges de données à la norme DATEX .

L’intérêt de ce projet est reconnu par la Commission Européenne qui a été d’accord pour le faire bénéficier d’un support financier communautaire.

Les buts recherchés sont les suivants :

  • accroissement de la capacité d'évacuation en période de grande influence par différents moyens d'action :
     
    • limitation de la vitesse de circulation;
    • interdiction de dépassement pour poids lourds;
    • circulation obligatoire en files;
       
  • augmentation de la sécurité de circulation :
     
    • avertissement des automobilistes en cas d'intensification ou de congestion de la circulation ;
    • modulation de la vitesse maximum autorisée en fonction des conditions météorologiques;
    • signalisation des tunnels, des chantiers et des accidents avec possibilité de barrage d'une voie de circulation sans mise en place d'une signalisation afférente ;
    • possibilité d’extension à moyen terme du système en vue de la fermeture totale des entrées aux autoroutes en cas d'incident grave ou pour cause de verglas généralisé;
    • déviation du trafic sur des «itinéraires BIS»;
    • gain en rapidité des équipes d'intervention de secours.

La mise en place du projet CITA pourra utilement recourir aux travaux de normalisation des signaux routiers à message variable qui ont entre-temps été réalisés sur le plan international (cf. initiatives ONU, ECE, CEMT, Cost,....).

De même, il semble opportun de recourir aux effets de synergies entre le projet CITA et les réflexions menées par le Ministère des Transports dans le cadre du projet « centrale de mobilité » (p.ex. information sur l’offre intermodale incluant les possibilités d’accueil des parkings de dissuasion « P+R », etc).


Haut de page

Copyright © Administration des Ponts et Chaussées   Aspects légaux | Contact